Foucault, la littérature et la folie… du Web

Comment peut-on percevoir le Web à l’aune de Foucault ? Voici ma contribution…

Introduction/Résumé

Le Web serait-il devenu une folie ? Les internautes en seraient-ils alors les fous ? En reprenant les critères qu’utilise Michel Foucault pour mettre à jour l’historicité de la folie, en particulier les liens entre folie et littérature, notre démarche souhaite proposer une relecture en opérant l’analogie tripartite entre folie, littérature et Web. Pour cela, nous avons choisi de nous appuyer sur l’ouvrage Folie, langage, littérature (Foucault, M., Fruchaud, H., Lorenzini, D., & Revel, J. (2019). Folie, Langage, Litterature (Philosophie Du Present). Librarie Philosophique J. Vrin) qui compile des inédits du philosophe, textes et conférences. La lecture de cet ouvrage nous a effectivement semblé éclairante pour repenser notre rapport au Web, à la toile, à l’aune de cette grande figure de la French Theory.

Ainsi, nous cheminerons par entrecroisements en rappelant tout d’abord dans quelles mesures la civilisation est empreinte de folie puis en quoi l’analogie des couples folie/littérature et folie/Web fonctionne avant de nous demander si par conséquent nous ne serions pas tous devenus fous puisqu’il résulte logique que la présence de littérature sur le Web signifie alors… la folie puissance deux, comme une mise en abyme voire un tourbillon duquel il devient difficile de se sortir. Pour le dire autrement et en reprenant une logique mathématicienne, nous pourrions résumer cela comme suit :

  • Littérature = folie
  • Web = folie
  • Donc : Littérature + Web = folie2 (folie puissance 2)

=> Lire et la suite, télécharger ma contribution (format PDF)

CatégoriesWeb