La Lettre PodFrance #46

  • Les Indés Radios ont choisi de s’associer à Saooti pour les podcasts de leurs 130 radios FM ! Saooti s’occupera de l’hébergement de ces podcasts mais aussi de leur distribution auprès des plateformes d’écoute ainsi que de leur monétisation (publicités).
  • Le podcast « Code Source » du Parisien marche fort et souhaite passer à la phase de monétisation en intégrant de la publicité, en partenariat avec Acast.
  • Le saviez-vous ? La Commission d’enrichissement de la langue française recommande de ne plus utiliser le mot « podcast » mais plutôt « programme audio » ou « audio à la demande ». Et pour le podcast en replay ? Elle préfère dire « audio en réécoute » ou « audio de rattrapage ». Enfin, pour le podcast natif, il faudrait parler d' »audio original ». Voilà qui est dit, libre à vous maintenant de suivre ou non ces recommandations 🙂
  • Le Télégramme ouvre son 2e concours de podcasts. Nouveau thème : les extraterrestres.

«  »On a marché sur la dune » : deux extraterrestres débarquent sur Terre pour la première fois et, le hasard faisant bien les choses, c’est en Bretagne. »

  • Podcast en confinement – RTL et Albin Michel Jeunesse s’associent et mettent à l’écoute les auteurs de jeunesse confinés à domicile dans un nouveau podcast destiné aux enfants : « Lis-moi une histoire ».
  • « Par Jupidémie ». Comment le podcast diffusé sur YouTube revient sur France Inter. La radio publique s’adapte au confinement : elle diffuse des programmes qui n’étaient plus dans sa grille.
  • La rédaction de Sud Ouest met en ligne son podcast au titre bien d’actualité : « Laissez passer ! » qui permet « de rester confiné en gardant l’esprit ouvert » en écoutant des témoignages et conseils de… personnes confinées.
  • « C’est quoi un podcast ? » C’est la question que des enfants du Brussels Podcast Festival ont posé à leurs pairs et à des adultes. Certaines réponses d’enfants sont étonnantes et intéressantes !
  • Nous évoquions dans PodFrance #45 l’opération Nation apprenante qui favorise la continuité pédagogique en ces temps de coronavirus et de confinement. Voici la liste complète des partenaires, vous pouvez demander à être ajouté sous réserve d’acceptation de votre proposition.
    Pour l’occasion, le hashtag #Culturecheznous est utilisé sur Twitter pour faire remonter les offres du secteur public.
  • L’hébergeur de podcasts podCloud offre 2 mois d’hébergement gratuit et donne la possibilité aux professeurs de prolonger cette gratuité jusqu’à la fin du confinement national.
  • La Nouvelle République et Centre Presse présentent « Dans l’œil du coronavirus », un podcast qui, au travers de témoignages, prend le pouls des effets du Covid-19 sur le quotidien : artistes, policiers, commerçants, sportifs…
  • L’Usine nouvelle présente une série de podcasts « Covid-19 » « qui racontera chaque semaine comment les industriels ont réagi en situation de crise. [Dans le premier épisode,] Le sucrier Tereos explique comment il a pris la décision de produire du gel hydroalcoolique dans cinq de ses usines françaises. »

L’influence du coronavirus sur les podcasts francophones

  • En 2 semaines seulement, les podcasts francophones en lien avec la pandémie du Covid-19 ont vu le jour de manière croissante. Nous avions tout d’abord des épisodes de podcasts puis des podcasts entièrement consacrés au sujet sont apparus. Quant à France Culture, première sur ce front depuis le 3 mars avec « Radiographie du coronavirus », son podcast se positionne maintenant à la 8e place du classement d’Apple (9e la semaine dernière) mais n’est plus le seul parmi les 100 premiers : le podcast « Pandémie » du Monde (en ligne depuis le 19 mars) est également présent à la 18e place (à la date du 29 mars 2020).
  • La question qu’on peut se poser est : pourquoi les internautes recherchent-ils spécifiquement un PODCAST afin de les informer sur le coronavirus ? En effet, on peut interroger ce réflexe alors que nous sommes par ailleurs submergés par les informations sur le coronavirus (« infodémie »).
  • En attendant, les données Google Trends (ci-dessous) nous démontrent bien l’intérêt des Français pour les contenus podcasts sur le coronavirus :
  • Adaptation. On remarque aussi que les artistes s’adaptent, se débrouillent comme ils peuvent depuis chez eux pour garder un lien avec leur public et/ou pour apporter leur soutien. Dans ce contexte, le podcast apparaît comme un média « facile d’accès » (bien que ce soit relatif) qui permet de toucher rapidement une cible. Et quand ça marche, une diffusion à l’antenne radio est possible :
  • Alors que nombre de sites et médias mettent en avant leur offre ou sélection de podcasts comme solution paliative au confinement, en particulier les podcasts culturels ou éducatifs pour aider les enfants à ne pas perdre le lien avec leur programme scolaire, il semblerait que la situation que nous vivons contribue à la vulgarisation des podcasts. Ces nouveaux auditeurs du moment resteront-ils fidèles au format après le Covid-19 ? Rien ne permet de l’affirmer de manière certaine pour le moment mais c’est probable.

L’actu des plateformes de podcasts

  • Spotify soutient les artistes touchés par les conséquences du Covid-19 (annulations de tournées, etc.). C’est ainsi que le projet Spotify COVID-19 Music Relief a été lancé afin de récolter des fonds. Les détails sur leur page dédiée.
Spotify - Covid-19
Spotify – Covid-19
  • +300% d’écoute des podcasts jeunesse hébergés chez Acast. C’est l’effet du confinement sur l’audience française et plus largement francophone. Les podcasts éducatifs ou « apprenant des leçons de vie » sont plébiscités. Autres catégories de podcasts en hausse depuis le confinement : divertissement, télévision et cinéma, société et culture et enfin religion.
  • Google revoit sa copie pour proposer une refonte de son application Google Podcasts qui intègre mieux les haut-parleurs connectés Google Nest et Google Home. La nouvelle mouture est également davantage centrée sur la les podcasts favoris de l’utilisateur. Enfin, l’application devient disponible dans l’app store d’Apple (bientôt en France) !
  • Avec « Record With Friends 2.0 », la plateforme Anchor permettra bientôt d’enregistrer un épisode de podcast à plusieurs (jusqu’à 4 personnes) depuis son application pour iPhone et iPad.

L’outil podcast à (re)découvrir

  • Kyrie vous aide à créer et gérer votre communauté d’auditeurs avec des fonctionnalités bien utiles comme l’envoi de message au créateur du podcast, la notification par mail lorqu’un nouvel épisode est publié et la possibilité de créer un fil de discussion. Grâce à Kyrie, vous pouvez donc non seulement vous rapprocher de vos auditeurs, augmenter l’engagement mais aussi avoir la liste d’e-mails de vos abonnés 😉 et visualiser les statistiques.

Vu d’ailleurs

  • Chaque mois, plus de 100 millions d’Américains écoutent des podcasts. Ca fait rêver, n’est-ce pas ?
  • Le marché belge francophone des podcasts émerge et réfléchit à sa monétisation. Cet article fait aussi le point sur les spécificités culturelles de l’intéressant écosystème belge.
  • Les hôtels Four Seasons lancent leur podcast, « Take the leap », qui sera alimenté de conversations de « gens extraordinaires » (sic) à propos des voyages qui marquent une vie. Le 1er épisode reçoit l’influence et voyageuse Jessica Nabongo.
  • Le chanteur de hard-rock Alice Cooper lance son podcast : « Vintage Vault ». Le podcast reprendra des enregistrements audios déjà existants.

Le dossier du moment

Les appels à projets podcasts

Communiquez ou participez à un appel à projet de podcast !

Merci aux parrains !

Des Ondes Vocast   Podcastics