La Lettre PodFrance #47

« Une marque doit prendre du recul si elle souhaite se lancer, et se comporter comme une rédaction : c’est-à-dire avec une ligne éditoriale, une équipe dédiée.« 

« Yann Thébault, directeur général France de Acast, conseille d’ailleurs aux marques de démarrer par un sponsoring d’épisodes — ou d’une saison entière — de manière à pouvoir tester le format et s’approprier l’univers du podcast avant de se lancer dans la production. »

« Certaines campagnes ont été réalisées avec des codes promotionnels ou de réductions qui ont très bien marché, « c’est un très bon moyen de mesurer l’efficacité d’une campagne« 

« Toutefois, il tient bon d’ajouter qu’une marque ne doit pas dépenser autant d’argent qu’en vidéo, car en termes de puissance média, les chiffres se sont pas encore là. »

  • L’audience française était en baisse au début du confinement mais contrairement aux Etats-Unis (voir plus bas)… cela n’a duré qu’une semaine ! Depuis, « la tendance s’est renversée » et les audiences sont en hausse : +30% pour Louie Media et +14% pour Nouvelles Ecoutes. Comment les équipes s’organisent-elles avec le confinement ? Et surtout : comment continuer à monétiser quand les marques elles-mêmes sont à l’arrêt ? Un article intéressant qui met les professionnels du podcasts devant la nécessité de diversifier leurs sources de revenus.

« Notre survie repose uniquement sur les efforts de notre équipe. Alors oui, on tiendra, mais ça sera intense, et ce sera uniquement grâce à elle. Côté annonceurs, on a commencé à sentir le ralentissement janvier et le début de la crise sanitaire en Chine. « 

  • Podcast et Street Art – The Wall 51 est une galerie d’art contemporain et urbain de la région parisienne qui rassemble des artistes émergeants ou reconnus. Le podcast « Du Mur Au Mic » lui permet de communiquer autrement sur le Street Art et capter sa cible. Un (joli) compte Instagram vient compléter le pack communicationnel.
  • Alors que la distanciation sociale est de mise pour lutter contre la pandémie du Covid-19, comment créer du contenu podcast incluant des témoignages en période de confinement ? Certains créateurs de podcasts ont trouvé la réponse : utiliser la production participative audio (= crowdsourcing audio). Il s’agit ainsi d’intégrer des audios de personnes qui témoignent sur leur expérience durant cette crise sanitaire. L’avantage est aussi de faire rejaillir l’esprit de solidarité et de communauté, si cher aux podcasts. Suchandrika Chakrabarti l’explique très bien.
  • Vous avez dit « binaural » ? Si vous n’avez pas encore expérimenté le son binaural, profitez de cette sélection de 10 podcasts faite par Télérama.
  • Architecture et podcasts – L’agence parisienne d’architecture Dream a mis en ligne 2 podcasts « autour du vivre-ensemble, de l’innovation, des initiatives collectives et de l’environnement » : « Make la banlieue Great Again » et « Construire écologique, un combat pour tous ».
  • Opportuniste Meetic ? La marque sort son premier podcast, « Amour et confinement » pour les célibataires qui souhaitent démarrer une nouvelle vie amoureuse lors du déconfinement 😉 A la réalisation : Pénélope Bœuf (La Toile sur écoute).
  • Privée de soirées « Possession », confinement oblige, la Villa Schweppes a trouvé l’idée de publier un podcast dansant par jour aux manettes de DJs nationaux et internationaux.
  • Le journal Tendance Ouest (« première radio indépendante de Normandie ») a présente son podcast sur le Covid-19 : « Derrière le masque », avec les soignants en Normandie.

« En première ligne : face à la crise sanitaire sans précédent que traverse la France, les soignants sont au front. Ils sont médecins, infirmiers, psychologues, aides-soignants, etc. Ils exercent à l’hôpital, dans le public ou dans le privé, en ville ou à domicile, en libéral. D’autres accompagnent nos aînés en Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD). Tous sont mobilisés contre le Covid-19. »

Suivi de la tendance

  • Les données Google Trends (ci-dessous) montrent l’évolution de l’intérêt des Français pour les contenus podcasts sur le coronavirus :
  • Spotify Kids arrive en France. On en parlait dans PodFrance #40, l’application de Spotify dédiée aux enfants (jusqu’à 12 ans) fait ses débuts chez nous. Garantie sans publicité, Spotify Kids est disponible dans le cadre de l’offre Spotify Famille (14,99€/mois).
  • Avec « Coronavirus : restez informés », Apple France met en avant sa sélection de 8 podcasts sur le coronavirus. On retrouve les grands médias français de l’information + 2 anglophones.
  • Quand Deezer et Bababam collaborent pour aider au podcast de confinement 😉 ça donne Podcast Lab.

« Deezer et Bababam présentent le Podcast Lab pour vous apprendre à créer votre format audio durant la période de confinement. Choix de votre sujet, écriture, enregistrement, montage, distribution. Apprenez à créer votre podcast. « 

  • La série des Originals de Deezer s’étoffe aussi pour le confinement : avec « Tous (seuls) ensemble », les invités s’interrogent sur ce moment particulier que nous vivons.
  • 2019 : bonne pioche pour Acast ! L’entreprise suédoise a doublé ses revenus nets passant de 19 à 38 millions de dollars grâce à 1,9 million d’écoutes sur l’année. On attend les statistiques de 2020 avec impatience pour voir comment le coronavirus aura influencé sur ce mastodonte du podcast mondial.
  • Applaudissons Podchaser pour son opération de soutien à la crise sanitaire liée au Covid-19 ! En effet, jusqu’au 16 avril 2020, pour chaque avis donné sur un épisode de podcast, Podchaser reverse 25 cents à une organisation américaine qui récolte des fonds pour aider les séniors. La somme est doublée lorsqu’un le créateur de podcast répond à l’avis laissé. réponse #Reviews4Good est le hashtag choisi pour mettre en avant cette opération. Une bonne idée pour à la fois faire une bonne action et développer la communauté d’usagers.

Vu d’ailleurs

  • Voici quelques chiffres qui annoncent la tendance, aux Etats-Unis, à une baisse de l’écoute podcast depuis le confinement. En quelques mots : les podcasts étaient beaucoup écouté pendant les allers-retours pour aller au travail. Or, le télétravail massif ayant fait son apparition, l’écoute des podcasts chute.

« Et ça marche ! En moyenne, un podcast sur le Covid-19 est écouté plus de… 200.000 fois. »

  • La RTBF espère soulager les parents en confinement grâce à son nouveau podcast « Les podcasts de Rocky », une série de 10 histoires pour les enfants de 8-10 ans et écrites par des auteurs et humoristes belges.

Les appels à projets podcasts

Communiquez ou participez à un appel à projet de podcast !

Merci aux parrains !

Des Ondes Vocast   Podcastics